CNSS : 657 agents reclassés !

vendredi 12 octobre 2018 Economie


Six cent cinquante sept, (657) agents de la Caisse nationale de Sécurité Sociale, (CNSS), vont bénéficier d’avancements et reclassements de catégorie. A en croire, la Direction générale, ces agents gagneront tous, en tout et pour tout, entre une (1) et deux (02) catégories supplémentaires pour des situations administratives restées inchangées, et ce, après plus de trente (30) ans d’ancienneté pour certains. Nous publions en l’état le communiqué de la CNSS parvenu à la rédaction de Gaboneco.com

Ces reclassements coûteront tout de même un peu plus de vingt-sept millions par mois en plus à l’Institution, dès notification des nouvelles situations administratives que le Directeur Général de la CNSS voudrait immédiatement exécutoires. Dr Nicole ASSELE a d’ailleurs instruit la Direction des Ressources Humaines à matérialiser avec diligence, ces conclusions que vient de lui soumettre la Commission chargée de la régularisation des carrières des agents de la CNSS. Les 657 heureux bénéficiaires sur 1382 dossiers examinés, sont recensés dans l’ensemble des Directions et entités opérationnelles de l’Institution, y compris à la Direction Générale, à raison de deux cent soixante-quinze (275) personnels d’exécution, trois cent six (306) agents de maîtrise et soixante-seize (76) cadres. La Commission précise que toutes les simulations financières à la base des différents reclassements se sont appuyées sur la grille salariale, annexée à la Convention Collective en vigueur à la CNSS.

A cause du surpoids financier qu’ils représentent pour la trésorerie de l’Institution, les agents appartenant au collège cadre, ayant moins de cinq (5) ans dans la catégorie et à la CNSS, n’auront pas le bénéfice desdits reclassements. Egalement exclus, les agents hors catégories, les nouveaux promus et tous ceux qui sont frappés par diverses mesures disciplinaires. Outre la régularisation des carrières administratives réclamée à cors et à cris par les forces vives de l’Institution, la Commission avait également mission de plancher sur les modes d’attribution, pour le moins opaques, des compléments et différentiels sur salaires.

Le temps d’y voir clair, le Directeur Général avait du reste suspendu le versement desdits avantages, estomaquée en son temps par certaines inégalités et injustices sociales qui les caractérisaient : absence de clauses contractuelles ou des avenants y relatifs, cas des bénéficiaires ne disposant d’aucun justificatif, cas des agents dont les notes de service portant octroi d’un complément sur salaire ont été précipitamment signées par le Directeur sortant le 29 août 2017, ou encore des bénéficiaires dont les indemnités liées à une fonction antérieure avaient été reconverties sans aucune base légale en complément ou différentiel sur salaire. Après investigations, rapprochement des actes administratifs et examen minutieux des dossiers au cas par cas, des trois cent soixante et un (361) situations litigieuses recensées, la Commission a procédé à la régularisation de cent trente-quatre (134) cas.

L’enveloppe globale des compléments et différentiels sur salaires, antérieurement établie à Trente-six millions cinq cent quatre-vingt-onze mille deux cent cinquante-neuf (36. 591. 259) Francs CFA est désormais ramenée à Onze millions huit cent quatre-vingt-dix-sept mille quatre cent soixante-quatorze (11. 897. 474) Francs CFA. Soit une marge bénéficiaire de Vingt-quatre millions six cent quatre-vingt-treize mille sept cent quatre-vingt-cinq (24. 693. 785) Francs CFA. Cette Commission, présidée par Lionel MBINA, Chargée d’Etudes auprès du Directeur des Ressources Humaines, rend ses conclusions sept mois (7) après le démarrage de ses travaux, le 14 mars 2018.


La CNSS

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs