CLR : Les petites vérités de Nicole Assélé

lundi 16 septembre 2019 Politique


Portée à la tête du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR) lors du congrès de cette formation politique, samedi 14 septembre 2019, la déléguée générale, Dr Nicole Assélé a subtilement tiré à boulets rouges sur l’entourage d’Ali Bongo Ondimba. Lequel entourage, selon elle, est à l’origine de « l’isolement » du Président de la République.

Lors de son premier discours à la tête du Centre des Libéraux Réformateurs, (CLR), la nouvelle patronne du parti s’en est prise aux « amis » du président de la République, Ali Bongo Ondimba. « Notre mission au CLR consistera à réactiver la flamme de l’espoir de la jeunesse, à accompagner les femmes dans leur désir d’affirmation et d’autonomisation mais aussi à recoudre le lien social que certains s’acharnent à briser comme si une mission leur avait été confiée afin de mettre à mal la relation entre le président de la République et le peuple gabonais », a déclaré Nicole Assélé, Délégué Général du CLR.

Comme son père, la nouvelle patronne CLR n’a pas fait dans la langue de bois. « Cette situation a une incidence réelle sur la vie économique, politique, démocratique et sociale du Gabon. En conséquence, le peuple gabonais subit de plein fouet, les inconstances et les dérapages multisectoriels qui détournent notre pays des valeurs traditionnelles qui ont toujours cimenté notre vivre ensemble et construit notre fierté. Nous voici parfois tourné en dérision sur la scène politique et diplomatique, aussi bien sur le continent que dans le monde », a-t-elle souligné.

Pour joindre l’acte à la parole, la nouvelle dame forte de CLR entend adopter une nouvelle posture politique. « Il y a un temps pour tout. Un temps pour toutes choses sous le soleil, un temps pour naître, un temps pour mourir, un temps pour se lamenter, un temps pour agir, un temps pour s’embrasser, un temps pour s’éloigner des embrassements, un temps pour se taire et un temps pour parler. Si vous partagez avec moi ces paroles prophétiques qui sont transposables dans le cœur de la République, je m’adresse à vous et plus généralement à ceux qui exercent une parcelle de pouvoir. Orientons ensemble nos actes vers le bien du Gabon et le bonheur du peuple gabonais ». Dans la même foulée, elle a dénoncé le non respect de la charte de la majorité et la mise au l’écart de son parti.


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs