Climat : Un accord préliminaire divise les nations et le Groupe des pays africains

mardi 20 octobre 2015 Société & environnement

En raison d’un « déséquilibre » sur certains points, le groupe des pays africains rejette l’accord des Nations unies sur le climat qui devrait être adopté à la COP 21 à Paris, en France.

Selon le porte-parole du groupe des pays africains, Seyni Nafo, les pays africains revendiquent plus de soutien financier pour aider les pays les plus démunis et les plus touchés par les effets du réchauffement climatique à mieux gérer les changements climatiques.

Mais l’un des points de désaccord demeure l’endossement des responsabilités dans la dégradation de l’atmosphère entre les pays pauvres qui ne contribuent qu’a hauteur de 2% aux émissions de gaz à effet de serre et les pays développés dont l’existence des industries permettent de dépasser ce chiffre africain.

Toutefois, depuis hier, lundi 19 octobre, des discussions d’une semaine ont été lancées pour essayer de trouver une voie commune sur le climat avant la Cop 21. Ces discussions devraient permettre de mieux analyser le texte préliminaire de 20 pages de l’accord dans lequel sont contenues les différentes stratégies sur le climat. Les participants africains à ces négociations espèrent que ces discussions mèneront à une issue commune et non discutable.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs