CHUL : Heurts entre forces de l’ordre et grévistes

mardi 24 mai 2016 Speciales

Jet de bombes lacrymogènes, badauds paniqués et se réfugiant dans l’enceinte du Centre hospitalier universitaire de Libreville. La devanture du Ministère du Budget a été le théâtre, lundi 23 mai 2016, d’une rixe entre les grévistes du syndicat de la Santé (Synas), des Affaires sociales (Sapas) et des forces de l’ordre.

Trop, c’est trop ! Tels étaient les mots employés par les syndicalistes qui au rythme des chants, cris, battement de mains et bouteilles vides, ont exprimé leur colère devant l’indifférence affichée par le gouvernement sur le dossier relatif au paiement de la Prime d’Incitation à la performance et l’organisation du concours professionnel.

Deux points contenus dans leur cahier de charge, et pour lesquels, le Premier ministre, celui du Budget et son collègue de la Fonction Publique avaient donné leur accord de principe, lors de la signature du procès-verbal de conciliation, le 9 mars dernier. Seulement, à ce jour les deux points sont restés lettre morte. D’où la colère des syndicalistes décidés à ne pas fléchir : « Nous irons jusqu’au bout peu importe les circonstances" a déclaré le responsables du SAPAS.


LAO

Vos commentaires

  • Le 21 septembre à 16:58, par Francine En réponse à : CHUL : Heurts entre forces de l’ordre et grévistes

    Très intéressant, je partage sur les réseaux sociaux

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs