Chronique : La horde barbare a frappé !

jeudi 8 septembre 2016 Speciales


La racaille hyper politisée et instrumentalisée par quelques leaders politiques en quête de pouvoir, est passée du discours radical aux actes violents. Les violences post-électorales, sont la traduction en actes des incantations sataniques d’une certaine opposition irresponsable.

Tel un esprit maléfique qui s’était emparé des casseurs et autres vandales qui, au plus fort des violences post-électorales, ont plongé la capitale gabonaise et ses habitants dans un chaos digne d’une milice sanguinaire. Avec une sauvagerie exemplaire et sans la moindre retenue, ils ont mis à sac des commerces, mis à feu des édifices publics, brutalisé de paisibles citoyens soupçonnés de collusion avec l’ennemi... L’hémicycle du palais Léon Mba est parti en fumée de même que son parc automobile. Les bacs à ordures de la société SOVOG n’ont pas été non plus épargnés par la furie punitive des assaillants chauffés à blanc.

Au nombre des cibles placées dans la ligne de mire des assaillants, on compte aussi des sites d’une très grande utilité publique. L’unité de recherche en pharmacopée et en médecine traditionnelle(IPHAMETRA) a été attaquée et mise à feu. De même que le siège de la direction provinciale de la CNAMGS. Même sentence infligée au siège du quotidien L’Union. C’est à croire que c’est un ouragan qui a rasé tout sur son passage. Le spectacle était désolant !

Une bien curieuse manière de contester la réélection du président Ali Bongo Ondimba. Il faut être un fou pour détruire de tels acquis dont la vitalité des populations dépend. Comment imaginer que des forcenés aient eu l’idée de s’attaquer à la CNAMGS dont les services profitent à tous, que l’on soit opposant ou non. Et que dire de l’unité de recherche attachée au CENAREST ? Quel gâchis ! Un tel désastre replonge le Gabon 50 ans en arrière. Le bilan de ces actes criminels, hormis les trois morts répertoriés, se chiffrerait à plusieurs centaines de milliards de FCFA, à en croire le ministre de l’Intérieur.

Le fanatisme politique peut-il justifier pareilles dérives. Et si c’était planifié pour retarder le pays qui amorce pourtant son décollage bien qu’avec des fortunes diverses ? Il n’y a qu’un monstre pour mettre en œuvre un tel plan de destruction massive. Car des acquis qui sont vitaux pour la santé des hommes et qui pourtant font l’unanimité quant à leur utilité, les détruire, relève de l’inconscience morbide de petits butés qui, pour exorciser leurs phobies existentielles, saisissent de telles occasions pour exprimer la bête immonde qui sommeille en eux. Ils essaient de faire passer leurs soucis personnels en affaire d’Etat.

Ils sont convaincus qu’en distillant la violence, ils seront entendus, le propre de tout abruti sociopathe pour qui la violence est un moyen efficace de pression. La même logique qui anime l’Etat islamique, BokoHaram et les fous qui peuplent les différentes branches de la multinationale criminelle Al Quaïda, ces petits cons qui veulent nous imposer leur vision du monde.

La horde barbare a tout cassé mais qui payera la note, Ping ou ces demeurés qui peuplent les rangs de l’opposition ?Une fois de plus, ces violences post-électorales illustrent la faillite d’une opposition irresponsable et son incapacité à forger dans la tête de la masse d’abrutis dont elle est l’égérie, l’esprit républicain et le sens citoyen.


L’Agitateur

Vos commentaires

  • Le 12 septembre à 12:45, par BACQ En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    EN TANT QUE SYMPATISANT D AMNESTY INTERNATIONAL JE NE SAISIS PAS LA RAISON POUR LAQUELLE LE PDG NE DONNE PAS L AUTORISATION D UNE VISITE DUDIT ORGANISME AU GABON.AURAIT IL DES CHOSES A SE REPROCHER.N OUBL IONS PAS QUE LE GABON UN PAYS DEMOCRATIQUE ET QUE LE RESULTAT DES ELECTIONS A ETE COMMUNIQUE SANS LA PRESENCE DE L OPPOSITION EH OUI C EST LEUR DEMOCRATIE !!!!
    JE TROUVE QUE C EST UN MAUVAIS SKETCH CAR IL Y VA DE LA CREDIBILITE DE CES GENS SUPER SYMPAS AU DEMEURANT .CERTAINES MAUVAISES LANGUES DISENT QUE LE PERSONNEL D UNE ENTREPRISE EST LE REFLET DE SA DIRECTION.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 17:00, par BOBSON THE STAR En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    je suis en colere un rage dont le monde n a pas idee .je suis dessus des reactions des uns qui pense que le gabon est un pays ou les gens se porte tres bien je suis vraiment desole mais en realite il ne vivent pas les meme pb que les gens du mapande car le pays est tres riche mes le peuple est pauvre comment s explique la vague des destruction des edifices des operateur economiques c est la faim

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 14:26, par Adis faye En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    La plus grande bêtise ne réside pas dans les destructions non sélectives du peuple en colère, mais dans l’attitude irresponsable des dirigeants qui prennent les gabonais pour des singes incapables de défendre leur souveraineté. Depuis 50 ans le pdg triche, réprime et tu les gabonais après chaque élection présidentielle. Vous le sage illuminé, comment vous parvenez à minimiser et excuser la folie meurtrière de ce système qui triche mm sur le nombre de morts ? !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 11:50, par Jolie En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    Une fois de plus, ces violences post-électorales illustrent la faillite d’une opposition irresponsable et son incapacité à forger dans la tête de la masse d’abrutis dont elle est l’égérie, l’esprit républicain et le sens citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 10:27, par serges dry En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    ahaaah !!! si bongo ali meritait d etre président de ce pays il n aurait l odace de casser les hopitaux qu il avait remplacé a mon a vie il est beaucoup a tardé il n a pas le regard chez les voisins,au cngo brazza c est 1400km de route par an et non 1200km de route en 7ans.lui meme avait dit qu il né riche en s achetant des avion par an et laissant le gabon s empiré les urnes bourée qu on arretaient par ci et par la,les valises d argent filmé dans le different qg pour une fraude organisée meme jusqu à l étrangé le cas du ghana par le mr oyiba a oyem par mm bitouga...et les gabonais eux mème ils ont rason de manifester,et pourquoi le nom de son mersenaire en chef opianga sort encore ce que lui mème est a l origine,

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 18:32, par Ada En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    Les bacs à ordures de la société SOVOG n’ont pas été non plus épargnés par la furie punitive des assaillants chauffés à blanc qu’est ce tout cela avait avoir dans votre soi disant colère pitié de nous.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 16:57, par lazarus zapaterus En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    la colere ne fait que commencer , . le probleme des PDGISTES c est qu ils croient que le Gabon est un pays a part et les gabonais des extras terrestres,
    A CE NIVEAU qu ils se detrompent car ,KADAFI, de la libye , BEN ALI de la tunisie et MOUBARRAK de l egypte n ont jamais imaginEs que leur peuple depassera et surmontera le degre de peur qu ils ont greE ........

    je dis a ALI BEN , LE MINISTRE DE L INTERIEUR , BILI BI ZE ET LES FAUX JOUNALISTES DE TELE GABON, GABON 24 RADIO GABON ET A DES MULTIPLES MOUTONS DE PANURGE QUI FONT BETEMENT L ELOGE D ALI BABA DE BIEN SE SOUVENIR DES EFFETS DU PRINTEMPS ARABE..........

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 16:14, par BREAK En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    c’est la colère qui donne ce comportement ne fâchez pas les populations

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 16:12, par Ange davy En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    ne vous foutez pas de gabonais nous ne sommes pas plus dupe les années changent est la colère grandie et le raz le bol c’est installé chez les gabonais de voir que les pouvoirs en place ne prennent pas compte de nos revendications et de nos choix cela va se passer toujours ainsi c’est triste mais c’est la réalité
    ARRÊTEZ DE TRICHER
    si le peuple casse et brûle c’est tout simplement qu’ils à l’image des DIRIGEANTS

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 14:38, par Blogueur.Gab En réponse à : Chronique : La horde barbare a frappé !

    Oui il y a eu de la casse des pillages etc. c’est regrettable.

    Cette population, présumée instrumentalisée par un politique avide de pouvoir, avait elle des armes de guerre ?

    Qu’est ce qui peut justifier ces tueries, même si officiellement il n’y a que 3 morts. un mort c’est déjà trop. C’est intolérable.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs