Chemin de fer : Proparco et IFC volent à la rescousse de la Setrag

mercredi 20 juillet 2016 Economie


Pour la rénovation de son réseau ferroviaire, long de 650 km, la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) doit compter sur l’aide de la Société financière internationale (IFC) et le français Proparco. Coût du projet : 330 millions d’euros.

C’est un investissement colossal que compte réaliser la Setrag, de l’ordre d’un peu plus de 330 millions d’euros consentis par les partenaires financiers extérieurs à titre d’emprunt, l’Etat et ressources propres. Une manne qui devra servir à la rénovation du chemin de fer local et l’achat de nouveaux trains. L’enjeu de la Setrag est de répondre à un souci de modernisation de ses actifs.

La contribution de deux partenaires extérieurs au projet cités : IFC, la filiale du groupe de la Banque mondiale et le français Proparco est évaluée globalement à environ 85 millions d’euros soit, 52 millions d’euro de contribution pour le premier partenaire et 32,5 millions pour le second. En plus, l’Etat gabonais déploiera 86 millions d’euros. Le montant restant d’après la fiche technique du projet devrait être consentis par la Comilog et par les gains générés par la Setrag au cours de son activité.

Segmentation

Le présent financement entre dans le cadre d’un programme étalé sur six ans et dont 2020 est la date butoir. Le programme est segmenté en plusieurs phases : la réhabilitation de la voie ferrée et l’acquisition de nouveau matériel roulant notamment les trains. Quelques 236 millions d’euros devraient être mobilisés pour la matérialisation de ce premier segment du programme.

Setrag est détenue à 64% par la société française Eramet et à 29% par l’Etat gabonais. Setrag exploite depuis plusieurs années près de 650 kilomètres de rail construits dans les années 60. Le trafic de l’entreprise est souvent en proie à des difficultés en raison notamment de l’obsolescence du chemin de fer et de ses moyens roulants.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs