Chan 2016 La liste des Panthères sélectionnées contestée

mercredi 6 janvier 2016 Sport


Alors qu’il ambitionne de parvenir au moins jusqu’au pallier des demi-finales du Championnat d’Afrique des Nations Rwanda 2016, le coach Panthères A’ Stéphane Bounguendza voit ses choix contestés par plusieurs supporters de son équipe qui se montrent actuellement sceptiques.

C’est à l’issue de la publication de la liste des joueurs retenus pour défendre les couleurs du Gabon au CHAN qui aura lieu du 16 janvier au 7 février 2016 au Rwanda que Stéphane Bounguendza a fait l’objet de plusieurs critiques de la part des fans qui qualifient d’ ’’illégitime et de légère’’, la sélection de plusieurs joueurs.

En effet, si le grand retour en équipe nationale de Stevy Nzambé et Nono Allen, auteur de 11 buts en 8 matchs au sein du National Foot, fait l’unanimité au même titre que la sélection de Perrin Obambou, ce n’est pas le cas pour plusieurs joueurs dont Auriol Pongui et Cyrile Avebe de Missile en manque de temps de jeu en club.

Le coach Bounguendza qui s’était illustré lors du dernier Chan avec des joueurs choisis sur la base de leurs performances en championnat semble avoir opté pour d’autres critères cette fois-ci.

Comment comprendre que Missile, l’ancien club du coach Stéphane Bounguendza 6e au classement général du National Foot et le CF Mounana du collaborateur du chef de l’état Hervé Patrick Opiangah (4e) puissent avoir le gros lot des joueurs sélectionnés (6 et 5) quand on sait que la plupart d’entre eux ont à peine foulé la pelouse en club et n’ont guère brillé lors de ces 8 premières journées du National Foot ?

Pourtant grand témoin de l’affaire Charli Moussono, du nom du joueur camerounais devenu Gabonais dans des conditions qui ne répondaient pas aux règles de l’art et qui avait fait perdre le Gabon contre le Niger sur papier lors des éliminatoires du Mondial 2014, Stéphane Bounguendza n’a pas hésité à intégrer en sélection nationale, le joueur Togolais du CF Mounana Abdul Djamilou Atchabao et le Congolais Prince Ndinga de Missile qui ont été naturalisés dernièrement.

Loin d’être xénophobes, nombreux sont les observateurs qui pensent que lorsqu’on naturalise un joueur étranger il doit être doté d’un talent supérieur à celui des joueurs locaux. Ce qui n’est pas forcément le cas de ces deux joueurs Atchabao et Prince Ndinga qui, selon les supporters gabonais, ne sont même pas dignes de défendre les couleurs des équipes nationales de leurs pays d’origine respectifs.

Bounguendza qui affirmait que seuls les plus méritants seront appelés en sélection pour le CHAN 2016 a-t-il été influencé par des mains invisibles au point de barrer la route à des joueurs comme Brou Apanga considéré comme l’un des meilleurs défenseurs de ce début de saison du National Foot ?

La liste complète des joueurs controversés de Bounguendza :

Gardiens de but

Stéphane Bitseki Moto (CF Mounana), Paulin Roger Nzambi (Missile FC), Laurhian Kantsounga (AS Mangasport)

Défenseurs :

Stéphane Heyong Essono (US Bitam), Auriol Pongui Kombo (Missile FC), Prince Junior Ndinga Ongolo (Missile FC), Franck Perrin Obambou (Akanda FC), Georges Ambourouet (Akanda FC), Edmond Mouélé (AS Mangasport), Stevy Guevane Nzambe (AS Pélican) Christian Nzé Ondo (Missile FC)

Milieux de terrain :

Cyrille Saint Etienne Engozo’o Avebe (Missile FC), Djesnot Kabib Tchen (Missile FC), Yann José Gnassa Mangonda (AS Mangasport), Wils Vladimir Aworet Ogoula (Akanda FC), Knox Ness Younga (CF Mounana)

Attaquants :

Axel Meye me Ndong (Akanda FC), Allen Nono (AS Pélican), Aaron Salem Boupendza (CF Mounana) , Cédric Ondo Biyoghe (CF Mounana) , Mario Bernard Mandrault (AS Pélican), Romuald Ntsitsigui Ewouta (AS Mangasport), Abdul Djamilou Atchabao (CF Mounana)

Liste d’attente

Lionel Richie Yakouya (AS Mangasport), Junior Bayanoh Aubyang (US Bitam)

Décidé à assumer ce qu’il appelle théoriquement ‘’ses choix’’, Stéphane Bounguendza vainqueur de la Coupe de la CEMAC et quart de finaliste du dernier CHAN en Afrique du Sud va peut-être faire démentir tous ceux qui ne croient pas en son groupe au Rwanda avec des succès largement espérés par le public gabonais d’abord contre le Maroc, puis contre le pays hôte.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs