Carburant à la pompe : Nouvelle augmentation !

lundi 3 juin 2019 Economie


Résultat de la politique de libéralisation des prix dans le secteur pétrolier, conformément aux nouveaux engagements du gouvernement auprès de ces partenaires et des fluctuations des cours de baril de pétrole au niveau international, les prix de carburant au litre, viennent à nouveau de repartir à la hausse.

Nouveau saut des prix de carburant au litre dans les stations-services du Gabon. De 655 francs CFA, le prix de l’essence vient de subir une hausse de 40 francs CFA et s’échange depuis quelques jours à 695 francs CFA. Le Gasoil n’est pas en reste. Autrefois à 625 francs CFA, il vient également d’être augmenté de 35 francs CFA. C’est également le cas du pétrole lampant vendu à 370 francs CFA qui s’échange désormais à 425 francs CFA.

Découlant de la nouvelle grille tarifaire fixée par la Commission nationale des prix des produits pétroliers (CNPP), ces nouvelles augmentations ne sont que la conséquence de la politique de libéralisation des prix à la pompe conformément aux réformes engagées par le gouvernement, et des fluctuations des cours de baril de pétrole au niveau international. « Nous annexons les prix sur les cours du baril » avait indiqué en juin dernier, le directeur général des hydrocarbures, Bernardin Mvé Assoumou pour expliquer ces variations des prix.

Si cette nouvelle hausse dérange les automobilistes, elle pourrait cependant aller bien plus loin. Selon les estimations des experts du pétrole, le prix de l’essence pourrait en fonction du marché pétrolier s’échanger dans les 1200 FCfa.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs