CAN 2017 : Premier faux pas des Panthères !

lundi 16 janvier 2017 Sport


Alors que de nombreux supporters avaient fondé de réels espoirs sur les Panthères, surtout avec l’arrivée du coach José Antonio Camacho et de nouvelles têtes dans l’effectif telle Denis Bouanga, le Gabon une fois de plus n’a pas su gérer son avantage faute de concentration en match d’ouverture de la CAN Total 2017 .

Les Panthères du Gabon ont une fois de plus commis la même erreur qu’en 2012 et 2015 en Coupe d’Afrique des Nations, en se faisant rattraper au score en fin de rencontre à cause des erreurs d’alignement défensif. Conséquence : le match entre les poulains de José Antonio Camacho et la Guinée Bissau s’est soldé par un nul (1-1). Les Panthères ont ainsi une fois de plus démontré leur faiblesse mentale face à la Guinée Bissau, qui participe pour la toute première fois à une phase finale de la CAN.

Pour rappel, en 2012 contre le Mali, les Panthères avaient commis la même erreur défensive, avec un sérieux manque de concentration dans l’axe central géré par Ecuele Manga. Idem en 2015, toujours durant la Can, face au Congo, le Gabon s’était fait doublé par Oniangue qui avait profité d’un mauvais placement et un manque de concentration d’Ecuele Manga et Aaron Appindangoye. Deux ans plus tard à domicile, le compartiment qui semblait le plus rassurant à l’entame de cette 31e Coupe d’Afrique a une fois de plus commis la même erreur qui vient compromettre la victoire de toute l’équipe avec cette égalisation de Soares dans les arrêts de jeu.

Les changements qui profitent à l’adversaire

A côté des problèmes d’alignements défensifs et de concentration des défenseurs centraux, les changements effectués par Camacho ont comme en 2012 profité à l’adversaire. Menant 1-0 grâce à une réalisation de Pierre Emerick Aubameyang, Camacho n’aurait pas selon plusieurs observateurs dû sortir coup sur coup Mario Lemina, Merlin Tandjigora ou Malick Evouna. Car les entrants Guelor Kanga ou Aboue Angoué ont fait preuve de légèreté.

Pour la suite de la compétition avec les matchs contre le Burkina ou le Cameroun, le coach gagnerait à travailler la réaction devant les buts et à soigner sa vision du jeu pour ainsi soulager l’équipe en temps de difficulté. Par ailleurs, des joueurs comme Denis Bouanga, passeur d’Aubameyang, Didier Ndong en milieu de terrain ou Johan Obiang en latéral gauche, malgré l’échec collectif des Panthères pour conserver l’avance face aux Guinéens ont su tirer leur épingle du jeu dans cette rencontre très déterminante pour la suite de la compétition.

Le Gabon affrontera pour sa 2e sortie le Burkina Faso le 18 janvier au stade de l’Amitié d’Agondjé à 17 h alors que le Burkina qui a tenu en échec le Cameroun sera face à la Guinée Bissau.


PIN

Vos commentaires

  • Le 16 janvier à 09:44, par serges dry En réponse à : CAN 2017 : Premier faux pas des Panthères !

    bonjour c est visible que meme le sport n aime pas la maniere de faire d choses de ce pays meme i les gens forcent a ne pas le dire çe comme ça,on ne veu pas de la CAN !!!! mais comme avc son gouvernement forent a le faire c est a son honneur,regarder juste le geste du capitaine PEA c est affreux .

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs