Burkina : plus de 530 morts de méningite et rougeole depuis janvier

vendredi 10 avril 2009 Speciales

Quelque 389 personnes sont mortes de méningite et 150 autres de rougeole au Burkina Faso depuis le début de l’année, a indiqué jeudi à l’AFP un responsable du ministère burkinabé de la Santé.

"Du 1er janvier au 5 avril, l’ensemble des districts sanitaires a notifié un total cumulé de 2.928 cas suspects de méningite dont 389 décès", soit un taux de létalité de 13,04%, a déclaré le docteur Ousmane Badolo, responsable de la surveillance épidémiologique au ministère de la Santé.

En 2008, le pays avait enregistré au cours de la même période 7.194 cas suspects de méningite dont 714 décès, soit 9,92% de létalité.

Selon lui, la faible contagion cette année est due aux campagnes de vaccination. "De toute façon, on ne s’attendait pas à une grosse épidémie cette année du fait de l’évolution cyclique de la maladie", a-t-il poursuivi.

La bande sahélo-soudanienne est une des zones endémiques de la méningite à méningocoque avec ce que l’on appelle la ceinture africaine de la méningite qui s’étend de la Mauritanie (à l’ouest) à l’Éthiopie (à l’est).

Le docteur Badolo a par ailleurs fait état d’une "recrudescence" de la rougeole dans ce pays sahélien enclavé, classé parmi les plus pauvres du monde.

Au total, 19.651 cas suspects de cette maladie avec 150 décès ont été enregistrés depuis janvier. La létalité est de 0,76%.

Durant la seule première semaine d’avril, 3.567 cas suspects de rougeole dont 20 décès ont été enregistrés contre 35 cas et aucun décès en 2008, a rappelé le médecin.

"Le nombre de cas de rougeole augmente parce qu’il y a des gens qui ont peut-être perdu leur immunité. Il y a aussi de nombreux enfants qui ne sont pas vaccinés malgré les campagnes de vaccination et des adultes qui font la maladie parce qu’ils ont échappé à la vaccination pendant leur enfance", a indiqué M. Badolo.

"Nous avons aussi renforcé les stocks de médicaments et consommables pour la lutte contre la rougeole et nous suivons la tendance des maladies à potentiel épidémique" à travers le pays, a-t-il précisé.


AFP

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs