Boxe : Alfred Bongo Ondimba, nouveau patron de la fédération

lundi 27 mars 2017 Sport


Sauf revirement de situation durant les quatre prochaines années, la boxe gabonaise sera dirigée par Alfred Bongo Ondimba. Une victoire enregistrée à la suite du désistement des deux autres candidats que sont Achille Nzeingui et Dickson Angouigha. Conséquence, Alfred Bongo Ondimba a reçu l’onction des 8 ligues existantes, lors de l’assemblée générale élective qui s’est tenue à Libreville, le week-end écoulé. Toutefois de nombreux acteurs de la discipline contestent la récente élection. Des recours sont donc à prévoir. Gaboneco.com s’est entretenu avec le nouveau président fédéral. Interview.

Gaboneco (Ge) : C’est sur fond de contestation que vous venez d’être porté à la tête de la fédération gabonaise de boxe, qu’en pensez-vous ?

Alfred Bongo Ondimba (ABO) : Je suis d’abord heureux d’être le nouveau président de la fédération gabonaise de boxe. Maintenant, comme il a été dit, il y a des recours qui vont être déposés. Cela dépend de toutes les institutions qui s’occupent de la boxe. Ce sont ces institutions qui vont décider de tout ce qui va suivre. Nous sommes donc en attente.

Ge : Est-ce que les contestations enregistrées pendant le vote vont freiner vos ardeurs ?

ABO : Pas du tout ! Je suis un passionné de boxe depuis des lustres. Je n’ai pas attendu l’élection pour pratiquer la boxe ou m’investir dans le noble art. C’est donc tout simplement une suite logique des choses.

Ge : Comment allez-vous réagir si votre élection est remise en cause ?

ABO  : Rien à dire d’autre que de repartir à une nouvelle élection. Je ne crois pas que face à moi j’ai des ennemis. Nous sommes tous des compatriotes. Comme moi ils ont la volonté d’apporter leur modeste contribution au développement de la boxe gabonaise. Demain nous nous retrouverons. Nous sommes obligés de nous retrouver. Nous aimons tous cette activité. Nous sommes tous gabonais. On va travailler ensemble.

Ge : Quels sont vos grands chantiers ?

ABO : Dans un premier temps il va falloir réorganiser le déroulement des activités sportives. Je vais rentrer en contact avec les présidents de ligue pour définir un calendrier et subvenir aux besoins qui vont permettre à nos athlètes d’évoluer dans des meilleures conditions. Mon équipe et moi allons rehausser la boxe et le statut du boxeur. Nous allons nous battre pour rehausser cette discipline que nous aimons. Une discipline que nous avons connue comme étant une discipline référence au Gabon. On va travailler avec tout le monde et il n’y aura pas de chasse aux sorcières ou de règlements de comptes. On veut juste que le Gabon soit fier de sa boxe.


Propos recueillis par YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs