En ce moment

Bourde du Lieutenant Moussodji : Et si Gabon Télévision avait manqué de professionnalisme ?

mercredi 25 mai 2016 Société & environnement


La vidéo du lieutenant chargé des relations publiques et communication du Prytanée militaire, perdant complètement le fil de ses idées en plein 20 heures sur Gabon Télévision, avant-hier lundi 23 mai, fait le buzz sur les réseaux sociaux. A en croire de nombreux téléspectateurs, la bourde, inconsciente soit-elle, aurait pu être rattrapée par l’équipe technique de la 1ère chaîne de télévision nationale.

Mauvais tour du psychique ? L’affaire d’un lieutenant militaire, Fustel Marien Moussodji, par ailleurs, Chef du service Relations Publiques et Communication, qui en plein journal télévisé de 20 heure sur Gabon Télévision, alors que ce dernier s’apprêtait à communiquer une information relative au déroulement du concours d’entrée au Prytanée militaire dérape subitement : ("Oh mon Dieu ! Je suis foutu, je suis mort !"), fait grand bruit sur les réseaux sociaux et a même été reprise par plusieurs médias internationaux.

Stress ? Ils sont nombreux à le penser suite à la scène « insolite », récemment, vécue par les téléspectateurs de Gabon Télévision, d’où cette très forte compassion des internautes sur les réseaux sociaux. D’autres, par contre se livrent à des actes de railleries. Comment un militaire formé pour faire face aux impensables difficultés peut-il être ébranlé par une simple caméra ? S’interrogent les détracteurs du lieutenant.

Quid de la responsabilité de Gabon Télévision ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que le lieutenant incriminé n’est pas l’unique fautif en ce qui concerne cette scène rocambolesque. En fait la régie a également sa part de responsabilité ! Pas besoin d’être un érudit pour comprendre que celle-ci a manqué de promptitude et de tact face à cet aléa du direct. « La régie aurait pu rapidement demander à passer à une autre information et revenir après sur le Chargé de Communication, histoire qu’il retrouve ses esprits  », tel est l’avis de plusieurs personnes au lieu de cela ‘’le réalisateur a figé son plan sur le lieutenant en détresse, à la limite, il aurait même pu couper le micro du Lieutenant ! témoignent certains téléspectateurs indignés.


3M

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs