BCIU : L’attractivité du cadre national des affaires vantée par Noël Mboumba aux investisseurs étrangers

mercredi 25 septembre 2019 Economie


A New York, au Forum Business Council for international Understanding (BCIU), organisé en marge de la 74e Assemblée générale des Nations unies, Noël Mboumba, le Ministre du pétrole, du gaz et des hydrocarbures, a profité de cette plateforme d’échange pour vanter les efforts entrepris ces dernières années par le Gabon pour améliorer son cadre des affaires .

En quête d’investisseurs pour relever son économie, après les réformes entreprises ces dernières années pour améliorer son cadre des affaires, le Gabon, par l’entremise du ministre du pétrole, du gaz et des hydrocarbures, Noël Mboumba, n’a pas manqué de profiter du Forum Business Council for international understandig (BCIU), organisé en marge de la 74ème Assemblée générale des Nations unies à New York, pour mettre en avant l’attractivité de son économie. Qu’il s’agisse du nouveau code des investissements en cours d’élaboration ou de la nouvelle charte des investissements présentée par le ministre comme étant « plus adaptée au contexte économique actuel », du nouveau code des hydrocarbures plus flexibles pour l’émancipation des parties prenantes au secteur du pétrole, investir au Gabon offre désormais de nombreux avantages tels que « la libre transférabilité́ des fonds investis au Gabon ».

Pour le Gabon, après la phase de remise en question de son économie motivée par la crise sectorielle du pétrole, déclenchée depuis 2014 et, à l’origine du malaise économique national qui s’en est suivi, il est plus que jamais temps de créer des partenariats gagnants-gagnants avec des nouveaux investisseurs en vue de relancer la machine économique. La situation de l’économie nationale avec le repli de la croissance économique nationale qui est passée en quelques années, d’une moyenne de 5% à 2% du PIB l’oblige. Et des forums tels que le Business Council for international understandig (BCIU) se présentent pour le Gabon comme un excellent levier de création de nouveaux partenariats, d’autant que le pays nourrit le vœu d’un succès d’ici à janvier 2020 prochain, de l’opération de mise aux enchères de ses 35 blocs pétroliers en offshore.

Ce Forum a d’ailleurs été pour le Gabon, un excellent moyen de présenter auprès des multinationales spécialisées dans l’exploration et l’exploitation ses potentialités dans les domaines pétrolier et gazier. Le Business Council for International Understanding (BCIU) est un forum permanent pour les cadres supérieurs d’entreprises permettant d’interagir avec les chefs d’État et de Gouvernement ; il comprend les membres de plus de 150 sociétés internationales.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs