Basket : Miodrag Marjanovic veut quitter le Gabon !

mercredi 20 juillet 2016 Sport


L’expert FIBA Miodrag Marjanovic recruté comme entraineur national et manager général des équipes nationales du Gabon, version basketball a fait une sortie médiatique lundi dernier pour exprimer sa volonté d’abandonner son poste suite à ses difficultés salariales et au manque d’intérêt manifesté par la Fédération gabonaise de Basketball et la tutelle sur son projet de développementdu basket au plan national.

Venu au Gabon, en qualité d’entraineur des équipes nationales, le Serbe Miodrag Marjanovic menace de rentrer chez lui, si ses employeurs à savoir le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Fédération Gabonaise de Basketball ne règle pas ses problèmes de salaires et ne prennent pas en compte son projet de développement du basket dans les plus bref délais.

En colère, le Serbe a attribué les mauvais résultats de la discipline au Ministère des Sports et à la Fédération Gabonaise de Basketball, (Fégabab), qui n’organisent plus le championnat national et les préparations pour les équipes nationales depuis deux ans, tout ceci associé aux retards dans le paiement des salaires.

Selon lui depuis son arrivée, toutes les activités prévues dans le cadre du développement du basket au Gabon ont été annulées par le ministère et la Fédération gabonaise de basket au motif du manque de moyens.

« (…) Ma rémunération mensuelle a toujours fait l’objet de retards considérables, me mettant dans une situation de précarité. Aujourd’hui, aucune amélioration n’est prévue, notamment en terme d’activités Ce qui me rend inutile au Gabon  », a-t-il déclaré.

Dans un courrier adressé au ministère des Sports Miodrag Marjanovic qui dit ne pas être un adepte de l’oisiveté a demandé à son employeur une libération partielle ou totale car selon lui, la Fégabab qui ne propose aucun plan de travail pour les semaines à venir.

Si rien n’est fait pour changer la situation, le coach et manager général des Panthères Basket devra être obligé de se tourner vers son ambassade pour obtenir, au moins un titre de transport pour regagner son pays, la Serbie.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs