Aveda/Collecte d’ordures : Libreville encore jonchée d’immondices !

jeudi 20 septembre 2018 Société & environnement


Après plusieurs jours sans activité, Averda a repris du service. Dans certains lieux, les populations constatent avec désolation que le ramassage d’ordures est tout simplement bâclé.

La prolifération des ordures ménagères dans la capitale gabonaise est en passe de devenir un épineux problème de santé publique. Depuis quelques jours, Averda, l’entreprise commise à tâche est à pied d’œuvre pour débarrasser Libreville de ses immondices. Pourtant cette reprise de l’activité de l’entreprise saluée de part et d’autres dans la capitale n’est pas exempte de tous reproches. Dans certains quartiers où l’entreprise a déjà opéré, les populations se plaignent du travail effectué avec beaucoup de « légèreté ». Sur certains sites de ramassage, malgré le passage des camions-bennes, le constat est désolant. Des ordures jonchant la chaussée, des cratères formés par le poids des engins et dans lesquels stagnent des eaux usées, vecteurs de maladies, le tout associé à la puanteur ambiante.

« Chaque fois c’est le même scénario ! Lorsqu’Averda finit son ramassage on est des jours durant confronté au problème des odeurs dues aux déchets et troues causées par l’action de ramassage. Et c’est tout le temps comme cela », s’indigne un résident du quartier Nzeng-Ayong, dans le sixième arrondissement de Libreville. Une situation préjudiciable pour la santé des populations de la capitale et des communes environnantes. En effet, l’accumulation des déchets favorise la propagation des bactéries, vecteur de transmission du rhume, de la grippe, la gale, la fièvre typhoïde, pour ne citer que celles-là.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs