Association politique en temps électoral : Du déjà vu !

samedi 13 février 2016 Politique


A la veille de chaque élection politique, présidentielle, législative ou locale, des associations sortent de leur torpeur ou sont créées pour répondre aux appétits politiques ou financiers voraces de leurs fondateurs. Derrière ces associations se cachent, des ministres, des élus où autres haut cadres de l’administration publique voire des travailleurs du secteur privé.

Le trois quart des associations portés sur les fonts baptismaux, à l’orée de la présidentielle ont, si non presque toutes, des objectifs similaires : ‘’ratisser large’’ ! En 2016, cette tradition est encore respectée. Cette approche a-t-elle été pensée et savamment construite par les tenants du pouvoir ou est-ce l’œuvre d’individus à l’appétit vorace, tapis dans l’ombre ? Si cette stratégie peut s’avérer productive pour permettre une réélection d’Ali Bongo Ondimba, reste que les populations ne sont plus dupes. De la première sortie de l’association ZEN, le 02 février 2016, à celle de l’association des « Jeunes Cadres » le 09 février 2016 et à celle de l’université des jeunes, les 09 et 10 février 2016 dernier, le son de cloche est partout le même. L’ambition première étant de « réunir et rassembler, identifier, formuler et conduire la jeunesse vers des actions concrètes et responsables ». Ce qui est étrange, c’est que cette prise de conscience n’intervient qu’à la vielle d’échéances électorales. « Une vraie arnaque ! » s’est empressée d’avouer Evelyne, enseignante du secondaire.

La défense des réalisations concrètes d’Ali Bongo Ondimba en faveur de la jeunesse a été égrainée tout au long de ses rencontres, la promotion des dits projets a gavé l’assistance. Une vraie campagne de soutien. Cette prise de position bien que voilée, a néanmoins suscité des interrogations sur la véracité des objectifs de ses structures et de leurs rencontres. « Nous savons ce que vous voulez faire, nous ne vous voyons poser les problématiques de notre contrée qu’à la veille des élection,s après cette dernière, plus rien n’aura lieu. Pourquoi créer cette association dans notre département (Woleu, Oyem) à la veille de la présidentielle ? », s’est exclamé Georges, étudiant à l’université, lors d’une séance de questions-réponses au lancement officiel de l’association ZEN. Le jeune homme accusait implicitement le Dr Guy Patrick Obiang et ses amis d’avoir des visées, autre que celles relatives au bien-être des populations du département du Woleu, Oyem. « Je pensais que vous m’aviez invité pour que nous discutions sur une thématique bien précise concernant les jeunes cadres, sur ce qu’ils peuvent apporter pour mieux s’intégrer. Hélas ! D’ailleurs, qu’entendez-vous par jeunes cadres parce qu’au niveau des nations unies, est considéré comme jeune, ceux dans la tranche d’âge varie entre 18 et 35 ans ? » a déclaré Andy Nziengui Nziengui, Président du Conseil National de la Jeunesse. Question embarrassante pour Nziengui Amour, président de l’association des « jeunes cadres ».

« Ce n’était que du blabla ! La rencontre d’aujourd’hui, dites-le à vos confrères, n’était qu’un soutien au Président de la République. Qu’ils le publient ainsi » a déclaré Junior Ndong Ndong, conseiller du président chargé de la Jeunesse.

 Ali Bongo Ondimba, a-t-il besoin de tant de « griots » pour vulgariser ses actions ? Pourquoi attendre la période électorale pour enregistrer une telle ferveur de quelques quidams ?

Les périodes électorales sont réputées très lucratives dans notre pays pour les individus, sans véritable assise politique ou populaire qui créent des associations fantoches. Objectif : espérer percevoir leur part de la manne électorale. 


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs