Arène politique : « Le Réveil », la nouvelle plateforme de discussion participative !

vendredi 6 mai 2016 Politique


« Le Réveil », une nouvelle association politique via sa plateforme numérique compte débattre de sept thématiques, en 7 semaines. Tel est le message délivré par Harold Leckat, président de la dernière-née du champ politique gabonais, lors de la conférence de presse tenue, hier jeudi 05 mai à la Chambre de Commerce de Libreville.

Les sept thématiques à débattre en 7 semaines porteront sur la Bonne Gouvernance, la réforme des Institutions, modèle économique et finances publiques, mais également des Forces de Sécurité et de Défense. D’autres thématiques telles que l’Intégration sous régionale, le système sanitaire, l’éducation, la culture, le sport, la pauvreté et le chômage seront également passées au peigne fin durant le temps que s’est imparti « Le Réveil ».

En effet, la nouvelle structure va recueillir les avis des participants à partir de la consultation démocratique sur la plateforme (www.leréveil-gabon.org) qu’elle lance à compter du lundi 09 mai prochain à partir de minuit. Bon à savoir, « Le Réveil » est le premier mouvement collaboratif d’Afrique centrale.

Aux dires du conférencier du jour, le nouveau mouvement se propose d’offrir aux citoyens un espace de discussions collaboratives, axées sur les 7 thématiques majeures précitées. Objectif : bâtir un nouveau Gabon, le but étant de permettre aux Gabonais, de faire des propositions concrètes aux actuels ou futurs gouvernants !
Lesquelles propositions, si l’on s’en tient aux propos d’Harold Leckat seront synthétisées et consignées dans un document intitulé « Cahiers d’Espérances du Gabon » qui sera soumis à, l’ensemble des acteurs politique de la nation.


Aussi, les membres de la plateforme sollicitent la participation du plus grand nombre à cette nouvelle forme d’expression démocratique, d’où l’invite de son président. «  Le réveil sollicite la participation des citoyens gabonais où qu’ils soient », a déclaré Harold Leckat. Toujours selon lui, le taux élevé d’abstention constaté de plus en plus lors des échéances électorales est la principale raison pour laquelle « Le Réveil » a été porté sur les fonts baptismaux, en janvier dernier.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs