Aninf/ Digitalisation de services : La BAD lâche plus de 450 millions de FCfa

mardi 11 décembre 2018 Economie


La Banque africaine de développement (BAD) vient d’octroyer au Gabon, à titre de don, la somme plus de 450 millions de francs CFA pour accélérer le processus de digitalisation des services de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf).

Soutenant le financement du Plan national stratégique Gabon digital 2025 dont la matérialisation dépend du développement des infrastructures et des services nécessaires, la Banque africaine de développement (BAD) vient à nouveau d’accompagner le Gabon par la mise à disposition d’un don de plus de 450 millions de francs CFA. Cette somme servira selon le déroulé à : élaborer des études de faisabilité technique et économique pour la mise en place d’un portail Internet gouvernemental, un système de paiements digitaux et l’implémentation d’une plateforme d’Open data opérationnelle.

La formation à l’étranger d’une équipe de l’Aninf n’est pas en reste. Celle-ci permettra aux agents de la structure publique d’être en phase avec les innovations administratives apportées par ce projet. Il faut dire que l’octroi de ce don au Gabon et les projets destinés à ce financement devrait permettre par ailleurs de renforcer le leadership gabonais dans la mise en valeur de l’Internet comme facteur de développement.


Michael Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs