Angela Bousquet-Keïta première Vigneronne Noire Africaine en France !

vendredi 8 octobre 2010 Santé


Alors que la France connait sa pleine période de vendanges, une jeune femme d’origine Africaine, s’illustre dans le secteur du vin. Son nom est Angela Bousquet-Keïta et elle vit de sa passion dans le sud-ouest de la France, dans le Minervois à côté de Carcassonne. A 42 ans, Angela Bousquet-Keïta est à ce jour, la seule viticultrice noire à posséder 45 hectares de vignes en France. D’ailleurs, elle vient de mettre sur le marché, un coffret Spécial Obama, dont le tirage est limité et contenant trois bouteilles baptisé « le coffret du Vin du 20 », en l’honneur de l’élection en Janvier 2009, de Barack Obama, 44ème président des Etats-Unis et premier homme Noir à remporter ce siège. La cuvée est un assemblage des cépages carignan, merlot et grenache.

Angela Bousquet-Keïta, est une jeune femme d’origine Guinéenne, dont la passion pour la vin, l’a poussé à acheter avec son époux, un domaine viticole. Cette grande aventure, elle l’a tenté en France où elle s’est installée et précisément, dans le Minervois à côté de Carcassonne dans le sud-ouest de la France.

Une aventure qui commence en 1997. Après avoir effectué de lourds travaux de restructuration du vignoble, la jeune femme Africaine, séduite par cette activité dont le charme et l’intérêt n’ont auparavant jamais été détectés chez des femmes Noires Africaines, va décider d’en faire son activité ; un domaine dans lequel elle ira même jusqu’à s’imposer au milieu d’hommes avertis. Soulignons que la vigneronne, n’a pas froid aux yeux et qu’elle est perspicace.

Mère de deux charmantes jeunes filles Laura et Lisa, Angela Bousquet-Keïta partage sa vie de femme comblée entre son homme Gilles, ses enfants et sa passion pour le vignoble.

Ayant quittée sa Guinée natale à l’âge de 7 ans, les premières années vécues en France n’ont pas été des plus simple pour la petite Angela Keïta. Elevée par les soeurs à St-Brieuc en Bretagne, Angela découvre ce fait aujourd’hui d’elle la première femme Noire à s’imposer dans la viticulture : Compostelle, un village au nord des Corbières. Celui-ci fait d’ailleurs la curiosité touristique de ce lieu dont l’église heptagonale du XIIe siècle est désormais classée monument historique. On y trouve par ailleurs le patrimoine du vignoble du Minervois dont les premières vignes furent implantées par les légions romaines.

Si en apparence Angela Bousquet-Keïta paraît frêle et fragile, il n’en est rien. Son acharnement et pugnacité l’ont permis d’être aujourd’hui à la tête d’un domaine dont la vie repose sur ses fines épaules. Par an, elle arrive à produire 45. 000 bouteilles de rouge et rosé. Pas plus pour le moment. Pour pouvoir effectuer les vendanges dans les meilleurs délais, Angela Bousquet-Keïta, a eu recours à l’aide d’une main d’œuvre particulière.

En effet, en 2006, Angela Bousquet-Keïta a obtenu l’autorisation de la préfecture de l’Aude pour les vendanges de recruter une demi-douzaine de réfugiés du Darfour. Elle a renouvelé l’expérience en 2007. Cette main d’œuvre occasionnelle a donc œuvré à cette cuvée en l’honneur de l’élection du Président Américain. S’exprimant sur cette formidable aventure, la vigneronne confie : « Dans le milieu du vin, en plus d’être une femme, je suis noire, une sorte d’Ovni. Sur l’ensemble de la planète Terre, nous sommes peu nombreuses à faire autorité ».

Souhaitons donc à cette vigneronne des temps modernes, une pleine ascension.


Gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs