« Ali expose la sécurité de tout le peuple gabonais » dixit Séraphin Moundounga

samedi 10 juin 2017 Politique


Suite au communiqué du gouvernement gabonais qui condamne le Qatar dans la crise qui l’oppose à l’Arabie-Saoudite, l’ONG Unité par la voix de son président Séraphin Moudounga a fustigé sur sa page facebook la posture du Chef de l’Etat gabonais accusé d’exposer son peuple à une vindicte terroriste.

« Une telle attitude expose gravement le Gabon et le peuple gabonais ainsi enrôlé dans une crise islamique et intra-sunnite, et porte ainsi, atteinte à un droit sacré, le droit à la vie, le droit à la survie du peuple gabonais désormais voué à la merci d’une importation du terrorisme au Gabon » a déclaré Séraphin Moundounga président de l’ONG Unité et ancien ministre gabonais de la Justice en exil en Europe.

Le docteur Moundounga s’explique difficilement la posture du gouvernement gabonais qu’il accuse de s’être précipité en prenant position dans une crise qui n’a pas encore livré tous ses mystères. « Cette précipitation est d’autant plus puérile et néfaste pour le Gabon qu’il condamne le Qatar sans même attendre que toutes les grandes puissances, parce qu’elles sont mieux renseignées, se soient prononcées dans ce nouveau conflit, à l’instar de la France…  » a ajouté Séraphin Moundounga et de renchérir « Ali expose la sécurité de tout le peuple gabonais, au profit de ces seuls intérêts personnels ».

Une analyse que partage un étudiant gabonais de la diaspora sous couvert de l’anonymat et qui déclare qu’ « Ali a été l’invité du monarque Saoudien il y a peu. Sa posture laisse penser à une conspiration savamment organisée. La question qu’il faut se poser est celle de savoir ce que gagne Ali Bongo en se prononçant dans un conflit qui ne touche ni de près ni de loin le Gabon qui n’est nullement exposé au risque terroriste comme le Cameroun, le Tchad ou le Mali ou le Nigéria qui eux se réservent de prendre hâtivement position ».

Un avis que ne partage pas un autre gabonais de la diaspora. « Le Qatar est connu pour son soutien au terrorisme, si nos voisins sont touchés par ce phénomène, l’on comprend aisément qu’il est à notre porte. Le président Ali Bongo a agi par prévention de nombreux autres conflits liés au terrorisme qui peuvent à la longue atteindre notre pays. Sa posture est tout a fait justifiée et justifiable » a déclaré Romain Abiaghe Mikongho.

Moundounga qui qualifie le régime d’Ali Bongo ‘’d’illégitime’’ a appelé l’Arabie Saoudite et le Qatar à privilégier les moyens pacifiques dans le règlement de cette crise.


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs