Ali Bongo Ondimba : « L’action publique doit être efficace »

mercredi 8 janvier 2020 Politique


Au siège de la Présidence de la République hier, mardi 7 janvier, à l’occasion de la cérémonie des vœux de nouvel an, face aux représentants d’institutions publiques, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a appelé les acteurs au développement à plus d’efficacité.

L’action et la parole publique n’ont plus de valeur. L’effondrement de l’investissement public, les promesses non tenues mais aussi, et surtout sans cesse renouvelées sont autant de facteurs à l’origine de la rupture dans les croyances en la parole des gouvernants. C’est en toute conscience de cet état de fait que le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, face aux représentants d’institutions publiques, à l’occasion de la cérémonie des vœux de nouvel an a rappelé la nécessité pour les gouvernants de rétablir l’autorité de l’Etat. Celle-ci passera par l’efficacité des actions posées. « L’action publique doit être efficace. Elle doit produire des résultats. Des résultats sur le long terme pour préparer l’avenir, adapter notre pays aux exigences du lendemain  », a exigé Ali Bongo Ondimba.

Cette ligne directrice publiquement tracée par le chef d’état gabonais est d’autant plus nécessaire qu’elle devrait permettre de « briser la défiance » des populations à l’égard des acteurs publics dépositaires de l’autorité de l’Etat, afin de « redonner (…) confiance à nos compatriotes  ». Pour cela, il n’existe pas mille remèdes selon Ali Bongo Ondimba. Il suffit d’« avoir le sens des priorités », c’est-à-dire, savoir agir en conséquence en fonction de situation et non se lancer dans des effets d’annonce le plus souvent inefficaces. «  Il nous faut passer d’une culture d’annonces (« nous allons faire ceci ») à une culture du résultat (« nous avons fait cela »). C’est cette culture du résultat que j’entends implanter, le plus profondément possible, au Gabon  », a invité Ali Bongo Ondimba.

Ainsi, entre évaluation de l’efficacité de l’action publique, tant pour le Gouvernement de la République que pour les administrations, 2020 devrait être selon le Président de la République, l’année de la « réaffirmation de la valeur du Travail », mais selon lui, « du travail bien fait et concret dont on peut voir, toucher du doigt et mesurer le résultat ». Cette volonté d’efficacité oblige donc le Gouvernement, premier garant de l’exécution des politiques publiques, à passer à l’action concrète devant l’urgence sociale et économique qui caractérise le Gabon.


Michael Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs