Ali Bongo Ondimba grand invité de l’assemblée extraordinaire de la CPG

mercredi 10 août 2016 Economie


Malgré ses nombreuses activités politiques du moment, le chef de l’état Ali Bongo Ondimba a assisté à l’assemblée extraordinaire de l’assemblée extraordinaire de la Confédération Patronale Gabonaise(CPG) mardi 9 août 2016 à l’hôtel Radisson Blu de Libreville.

Accompagné du Premier ministre et de plusieurs membres du gouvernement, le président de la République Ali Bongo Ondimba a pris part en qualité d’invité à l’assemblée extraordinaire de la Confédération Patronale Gabonaise (CPG) mardi 9 aout 2016 dans les locaux de l’hôtel Radisson Blu à Libreville.

Ouvert par une minute de silence en hommage aux victimes de l’accident de la route survenu samedi dernier près de Kango, l’assemblée générale extraordinaire de la CPG a servi d’occasion à son président Jean Bernard Mboumba pour remercier le chef de l’état qui a selon lui, honoré ses engagements pris lors de la présentation des vœux avec l’organisation du prix de l’Excellence.

« Notre pays est confronté à plusieurs défis dont l’emploi des jeunes.Les entreprises de notre pays ont foi en l’avenir, c’est pourquoi lors de la cérémonie des présentations des vœux nous vous avons montré notre volonté de marcher avec vous mais à condition d’agir vite autour des enjeux économiques de notre pays tels que la formation »a déclaré Jean Bernard Mboumba.

Axé sur plusieurs thématiques comme la formation professionnelle,l’emploi, la dette intérieure, le climat des affaires, la croissance économique, l’assemblée générale extraordinaire a permis au chef de l’état de dresser un bilan de ses activités et d’appeler le patronat à s’approprier son programme de l’égalité de chances dans un partenariat public/Privé gagnant-gagnant au profit des populations.

Attaché à son idée de faire respecter la décennie de la femme, le chef de l’Etat a souhaité voir davantage de représentantes de la gent féminine au sein de la Confédération Patronale Gabonaise.

Parlant au nom des jeunes entrepreneurs, Eric Boundono, patron de l’APJA a exhorté les membres de la CPG à mettre en place des incubateurs dans l’ensemble du pays et à revoir les stratégies de financement de projets de jeunes entrepreneurs.

Selon les membres du gouvernement, la politique pour le développement des Petites et Moyenne entreprises avec la mise à disposition des salles de formations, la réhabilitation des centres de formations existants, l’appui sur les formations dans le secteur tertiaire est plus qu’une réalité. Pour rendre lisibles les appels d’offres, un manuel pour identifier les entreprises selon leur taille sera mis en place.

En ce qui concerne le volet dettes, sur 335 milliards de Francs CFA de dette, il ne reste que 70 milliards de la dette fiscale à payer aux opérateurs économiques.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs