Alerte Ebola au Gabon : le Ministère de la Santé réagit

samedi 20 mai 2017 Santé


Panique générale à l’Aéroport International de Libreville jeudi 19 mai à la suite d’une suspicion de cas de virus Ebola sur un vol de la compagnie Asky en provenance du Cameroun immobilisé durant des heures sur le tarmac de l’aéroport. Le Ministère de la Santé a réagi en début de soirée afin de démentir les rumeurs faisant état de la présence supposée de cette épidémie au Gabon.

« Aucun cas suspect de virus Ebola n’est déclaré au Gabon à ce jour  », a affirmé le Directeur Général de la Santé Dr. Anne Marie Antchouey jeudi soir sur les antennes de Gabon Télévision afin de rassurer les populations sur la supposée présence du virus Ebola sur le sol gabonais.

Selon cette dernière, le ministère de la Santé s’est attelé tout au long de la journée du 19 mai, à trouver les voies et moyens les plus fiables afin de confirmer ou non la présence de ce virus sur le territoire gabonais. A cet effet, une réunion de crise de plus de 3 heures a été organisée en urgence au sein même de l’Aéroport International Léon Mba afin de mettre en place un plan de riposte face à l’urgence médicale signalée par le commandant de bord de l’avion immobilisé.

« Le plan de riposte a été mis en action, avec des équipes déjà entrainées. Les différentes unités opérationnelles ont procédé à la prise de température par Thermoflash de tous les passagers et des membres de l’équipage. Une enquête épidémiologique de rigueur en pareilles circonstances est de mise, une classification du patient, des prélèvements de routine, en procédant à la désinfection des sanitaires de l’aéronef, et à la communication de circonstances pour expliquer aux passagers les procédures en cours. » a précisé le Directeur Général de la santé.

Selon le Dr. Anne Marie Antchouey, le supposé cas suspect après s’être soumis aux différents examens, ne présentait aucun signe du virus Ebola. Ce dernier aurait en revanche manifesté les signes d’une gastroentérite (diarrhées et vomissements) après avoir consommé un plat de poisson avant de prendre le vol à destination de Libreville.

A titre de rappel, la maladie à virus Ebola est une maladie virale aiguë sévère se caractérisant initialement par des symptômes non spécifiques, de type pseudo- grippaux : apparition brutale d’une fièvre supérieure à 38°C, une faiblesse intense, des douleurs musculaires, des maux de tête et une irritation de la gorge. Ces symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhées, d’éruptions cutanées, d’une atteinte rénale et hépatique et dans certains cas, d’hémorragies internes et externes. La durée d’incubation, c’est-à-dire le temps écoulé entre l’infection et l’apparition des symptômes, varie de 2 à 21 jours, mais est le plus souvent comprise entre 5 et 12 jours.

Il est demandé aux populations de ne pas s’inquiéter, car cet incident n’est pas un cas suspect, ni d’alerte. Les dispositions ont été prises par le Ministère de la Santé afin d’enquêter sur la supposée présence de cette maladie au Gabon


Marielle Ilambouandzi

Vos commentaires

  • Le 20 mai à 12:12, par Hubert En réponse à : Alerte Ebola au Gabon : le Ministère de la Santé réagit

    C`est comme-ca que ca commence. L` enquete n`est meme pas encore terminee, on veut deja rassurer les popuplations qu`il n`y a aucun cas suspect de virus Ebola au Gabon. Mais si, dans quelques jours, un cas est reellement signale, que va-t-on dire encore ? Cet avion de moyen courrier n`a pas ete immobilise a l`aeroport de Libreville par amusement. Soyons patients.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs