Agriculture : Première récolte d’Olam Palm Gabon à Mouila

vendredi 17 juin 2016 Economie


Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a procédé jeudi 16 juin 2016 au lancement de la récolte des plantations d’Olam Palm à Mouila tout en procédant à la pose de la première pierre de l’usine de transformation d’huile de palme et de savon.

La diversification de l’économie gabonaise est-elle en voie de concrétisation ? Le Gabon passe-t-il d’une économie de rente à une économie de production ? Le lancement officiel de la première récolte d’Olam Palm Mouila par le Chef de l’Etat ce jeudi 16 juin 2016 poursuit ledit objectif. «  Le sens de la diversification de notre économie vient de là, comment donner plus d’emplois, de possibilités, d’opportunités aux gabonaises et aux gabonais ? Voilà ce que nous avons voulu faire. Ce qu’il faut voir, c’est qu’aujourd’hui, à l’image de l’agriculteur (c’est un symbole qui est important), nous récoltons… » a déclaré Ali Bongo Ondimba

Lancé en 2012, Olam Palm Mouila veut produire de 250 000 tonnes d’huile de palme à l’horizon 2025. Pour atteindre cet objectif, 36 695 hectaresont été plantés et répartis en trois lots (Mboukou, Mandji et Moutassou) pour 43 hectares déjà ensemencés et une surface arable totale de 48 305 hectares. Cette phase a nécessité l’embauche de 5182 employés dont 4173 nationaux, pour un milliard cinq cent millions Fcfa de salaire mensuel cumulés. «  Nous saluons la métamorphose survenu en ces lieux avec la construction de l’usine de transformation d’huile de palme et de savons… environs 2000 jeunes, grâce à l’implantation d’Olam il y a 4 ans, ont eux du travail  » a déclaré Dieudonné Mboumba, représentant des populations.

300 milliards de FCFA déjà investis dans ce projet dont les premiers fruits sont visibles. A cela s’ajoute la construction d’une usine de 6 hectares sur le site de Moutassou dont la fin des travaux est prévue pour janvier prochain. Laquelle usine produira pas moins de 90 tonnes/h. Pendant son séjour dans la commune de Mouila, Ali Bongo Ondimba a d’ailleurs procédé à la pose de la première pierre de l’édifice.
Olam Palm Gabon tient-il son engagement de participer à la diversification de l’économie, à la transformation des ressources naturelles locales et au développement au Gabon ? Le pari semble en passe d’être relevé !


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs