Africa Code Hackathon : Le Gabon décroche le 2ème prix

mardi 22 mai 2018 Société & environnement


Invité par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) à prendre part à l’Africa Code Hackathon, organisé récemment au Caire, en Egypte, le Gabon s’en sort en décrochant le deuxième prix de cet évènement dédié au renforcement des compétences des jeunes femmes afin qu’elles jouent un rôle dans la résolution des problèmes de leurs sociétés.

Le Gabon vient à nouveau de s’illustrer à l’international dans un concours représenté par plusieurs nationalités pour la plupart africaine. Après l’exploit réussi haut la main par des jeunes entrepreneurs locaux lors de la compétition continentale africaine 2017 (COY2017) à Johannesburg, en Afrique du Sud en décembre dernier, des jeunes gabonaises, étudiantes à l’Institut supérieur de technologie (I.S.T) et l’Institut africain d’informatique (IAI) viennent de décrocher le 2eme prix de « la meilleur solution technologique l’Africa Code Hackathon », au Caire, en Egypte.

L’équipe gabonaise a remporté ce prix grâce à sa solution technologique portant sur une solution de conseils et de suivi des productions vivrières baptisée "Wagui". Une belle reconnaissance du travail d’équipe effectué par Tamarah Moutotekema Boussamba et Marlyse Hangamalongo Mapaga, les Gabonaises tout au long de cette compétition qui démontre à nouveau à quel point le pays regorge des talents, aptes à relever les défis d’entreprenariat et de création de solution de tous genres. Après cinq jours de formation et d’ateliers dispensés par des experts sur les dernières technologies numériques, permettant notamment la création de solutions numériques liées aux objectifs de développement durable, les participantes égyptiennes et les internationales francophones originaires du Gabon, Maroc, Tunisie, Rwanda, Sénégal, Guinée, Congo et Côte d’Ivoire sortent de cette compétition outillées pour affronter les problèmes immédiats de leur environnement d’évolution.

Une belle initiative portée par le ministère égyptien de la Jeunesse et des Sports et appuyé par l’OIF, en partenariat avec le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et Microsoft.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs