Affaire BR Sarl : Descente des clients floués au ministère de l’Economie

jeudi 18 février 2016 Société & environnement


Le collectif des investisseurs de l’établissement financier Bâtisseur de Richesse (BR Sarl) en situation de crise depuis plusieurs mois a assiégé hier, mercredi 17 février, le ministère de l’Economie. Objectif : voir clair dans l’avancement de leur dossier.

C’est un collectif remonté qui s’est présenté hier, mercredi 17 février aux environs de 9 heures au ministère de l’Economie. Les floués, de BR Sarl, ont tenu à s’enquérir de l’avancement du dossier les concernant. Sur les lieux, aucun incident, du moins, durant le temps de notre présence, n’a été enregistré. Quelques policiers étaient tout de même présent mais aucun heurt n’a été constaté, et ce, malgré la fermeture du portail du ministère par les investisseurs excédés de BR Sarl.

« Si jusqu’aujourd’hui, nous nous retrouvons dans cette situation, c’est parce que le ministère de l’Economie a échoué, parce que les techniciens du ministère n’ont pas fait leur travail convenablement », a expliqué Saint Raullhand Mbah, représentant des investisseurs. Lesquels investisseurs sont résolus à ne pas baisser la garde et obtenir gain de cause.

Entourloupes ?

Selon les investisseurs, des cadres concernés par le dossier retardent son aboutissement, pour des raisons que beaucoup ignore. Le dossier, à leurs dires, traine d’une administration à une autre. Plus grave, les victimes soutiennent, mordicus, que le Président de la République n’est pas au courant de tous les contours du dossier. Toujours, selon le collectif, certains ministres refusent d’obéir aux instructions du chef de l’Etat.

Malgré ces entourloupettes, les investisseurs demeurent optimistes et sont convaincus que tôt ou tard, ils finiront par rentrer en possession de leur argent.Car, disent-ils, Ali Bongo Ondimba avait déclaré : « Je ne serais heureux que lorsque les Gabonais seront heureux ».


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs