Affaire Bouygues/ Paiement des droits légaux : Les déflatés saisissent la justice française

mardi 9 octobre 2018 Politique


Une centaine d’employés de l’entreprise Bouygues Energies et Services, installée au Gabon avant d’avoir filée à l’anglaise, lésée lors du paiement de leurs droits, après la déclaration de faillite effectuée par les responsables français en octobre 2017, ont porté plainte à l’entreprise en France.

« Nous n’avons plus la possibilité financière pour assurer les charges de l’entreprise et des projets », avaient indiqué les dirigeants de l’entreprise Bouygues Energies et Services lors de la déclaration de la faillite de l’entreprise, l’année dernière. Dans le même temps, les responsables de l’entreprise avaient assuré de « garantir les droits des salariés », et ce, jusqu’à 18 mois, en fonction de l’ancienneté. Un an après, qu’en est-il de cette garantie ? Les employés ont-ils été indemnisés comme il se doit ?

Impossible de le savoir avec exactitude, toutefois l’initiative entreprise auprès des tribunaux français par une frange des ex-employés de l’entreprise semble indiquer que non. Visiblement lésés dans cette affaire, une centaine d’employés a décidé de s’en remettre à la justice française. En France, ils ont porté plainte à l’entreprise suite au litige qui les oppose à Bouygues Energies et Services depuis 2017 dans le cadre du paiement de leurs droits. Nous y reviendrons…


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs