Affaire Beugré Mariano : Quand l’AS Mangasport nargue la Fifa !

jeudi 30 novembre 2017 Sport


Condamnés à payer un dédommagement de plus de 27 millions de francs Cfa après avoir vu leur recours auprès du TAS (Tribunal Arbitral du Sport ) débouté pour non respect des clauses contractuelles avec le joueur Ivoirien Beugré Mariano, les dirigeants de l’AS Mangasport n’ont pas daigné respecter la décision prononcée à leur encontre par l’instance faitière du football mondial.

Constatant que l’AS Mangasport a dépassé les délais de paiement à titre de dédommagements qui couraient jusqu’ au 15 novembre 2017 et qui ont augmenté jusqu’à plus de 27 millions de francs Cfa dans l’affaire qui l’oppose à Mariano Beugré, la Fifa serait sur le point de sanctionner lourdement le club gabonais. Selon une source proche du dossier, le club des miniers de Moanda pourrait même être relégué en deuxième division par la Fifa à la demande de l’avocat du plaignant.
Au regard de la tournure que prend cette affaire, d’aucuns n’hésitent pas à dire que le mutisme et la passivité des dirigeants au péril de l’intégrité du club sont dus à un manque de connaissance des textes régissant le football et ceux en rapport avec le volet litige.

A titre de rappel, c’est suite à une plainte du joueur auprès de la Fédération internationale de football association (Fifa) pour rupture abusive de contrat, que Mangasport avait été condamné à verser au plaignant la somme de 19 millions de francs CFA en novembre 2016.Ce qui n’avait pas été fait par le représentant du Gabon à la Coupe de la CAF qui avait préféré porter l’affaire auprès du Tribunal arbitral du Sport pour écouter un autre son cloche. Le 2 novembre dernier, la sanction infligée à Mangasport dans le litige l’opposant au joueur ivoirien Mariano Michaël Beugré a été confirmé par le TAS.

Le silence de la FEGAFOOT de Pierre Alain Mounguengui est tout aussi étonnant que celui de son homologue de la LINAFP, organisateur du National Foot 1 Brice Mbika Ndjambou, sur une affaire qui les concerne et qui ternit à grande échelle l’image du football gabonais sur le plan national et international.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs