Accès à Internet : Le 20 septembre, une date à craindre ?

jeudi 3 septembre 2015 Société & environnement


En pleines discussions avec leur hiérarchie, les agents de Gabon Telecom regroupés au sein du syndicat national des télécommunications de Gabon Telecom (Synatel) pourraient rentrer en grève le 20 septembre si des solutions ne sont pas trouvées à leurs revendications.

Le Gabon pourrait le 20 septembre prochain et peut-être même, avant cette date, enregistrer à nouveau des perturbations d’accès au réseau Internet distribué par Gabon Telecom. En cause, une grève des agents de cette entreprise qui pointe à l’horizon.

En effet, les agents regroupés au sein du syndicat national des télécommunications de Gabon Telecom (Synatel) revendiquent entre autres une harmonisation des salaires entre les ex-agents de Libertis et ceux de l’entreprise citée.

Si aucune solution à cette revendication n’est trouvée dans les jours à venir, le 20 septembre prochain pourrait se solder par une grève qui pénaliserait les activités socio-économiques dépendantes de ce moyen de communication et de travail. Lundi 7 septembre un préavis de grève pourrait être déposé auprès de l’administration de l’entreprise si les discussions actuelles ne débouchent pas sur une concertation conjointe.

Mais la direction de l’entreprise par l’intermédiaire de son service de communication, déclare toutefois, tout mettre en œuvre pour rendre l’harmonisation des salaires effective dès le 20 septembre.

Face aux positions contrastées entre syndicats et la direction générale de Gabon Telecom, le consommateur lui attend et médite sur ce qu’il adviendra de l’accès à Internet le 20 septembre prochain.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs