9ème année de pouvoir d’ABO : Guy-Christian Mavioga appelle au changement de paradigmes

mercredi 17 octobre 2018 Politique


Le Bloc Démocratique Chrétien (BDC) vient de célébrer la 9e année de l’accession à la magistrature suprême d’Ali Bongo Ondimba, hier mardi 16 octobre 2018 à l’hôtel Palm d’Or de Libreville. Occasion pour Guy-Christian Mavioga, Secrétaire général exécutif du Bloc Démocratique Chrétien, BDC, d’inviter les membres de la majorité et autres décideurs de l’administration à un changement de paradigmes.

Décidément, le patron du BDC, Guy Christian Mavioga qui vient d’être laminée aux dernières élections couplées ne manque pas l’occasion de « faire la cour » à Ali Bongo Ondimba. En atteste sa dernière sortie inhérente à la neuvième année de magistère du premier magistrat gabonais. « Depuis 2010, la majorité républicaine et sociale pour l’émergence, célèbre chaque 16 octobre l’anniversaire de l’accession à la magistrature suprême d’Ali Bongo Ondimba. Comme nous le savons tous, c’est le 16 octobre 2009 que le chef de l’Etat actuel avait prêté serment et prit ses fonctions de manière officielle. » a déclaré Guy Christian Mavioga.

L’atypique chef de file du BDC qui réclame toujours son appartenance d’appartenir à la majorité républicaine, est toutefois resté fidèle à lui-même en rappelant haut et fort les promesses voire engagements de la majorité. « (…) Toutes ses promesse confinées dans la stratégie ont 9 axes à savoir la consolidation de l’Etat de droit ; faire de la décentralisation une réalité ; réussir la moralisation de la vie publique et assurer une meilleure gouvernance des affaires publiques ; préserver l’intégrité territoriale et consolider les rapports avec les pays voisins et amis ; diversifier les sources de croissance et de développement durable ; mettre en place des infrastructures au développement économique ; mieux gérer les finances publiques ; mieux responsabiliser les gabonais et les pousser à être plus entreprenant et lutter contre les inégalités, la pauvreté et l’exclusion », a ajouté Mavioga.

Lequel Mavioga reconnait aussi que ses promesses sont loin d’être atteintes et donc loin de l’émergence tant souhaitée à l’horizon 2025. Surfant sur la symbolique ésotérique du chiffre 9 et le mysticisme, l’homme politique d’obédience Chrétienne invite a un changement radical « le 9e anniversaire attire notre sensibilité consciente pour nous inviter à changer radicalement pour le bien de tous. Si et seulement si nous voulons toujours d’un Gabon nouveau, d’un Gabon émergent en 2025. Nous sommes à la 9e heure, nous sommes à la 9e année de l’émergence. Ali9 comprend lui-même la puissance du chiffre 9, c’est pourquoi nous l’invitons à mettre le Gabon et les Gabonais debout pour marcher vers l’émergence » a conclu Guy Christian Mavioga, Secrétaire Général Exécutif du BDC.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs