En ce moment

3,8 milliard de FCFA décaissés pour le paiement de la PIP du 2e trimestre 2015

jeudi 28 janvier 2016 Economie


Dans le cadre de sa traditionnelle conférence de presse organisée désormais à l\’auditorium de la maison George Rawiri à Libreville, le porte parole du Gouvernement, ministre de la communication Alain Claude Billie By Nze a indiqué mercredi 27 janvier 2016 que le paiement de la PIP du second trimestre 2015 lié aux revendications de l\’éducation nationale, la santé a été affirmé.

Après avoir fait un bref rappel des recommandations de la conférence organisée du 25 au 26 janvier dernier par l'UNITAR sur le thème Quand les medias créent la paix", parlé de l'élection législative partielle au 3e siège du département du Woleu qui a opposé cinq candidats et remportée par Daniel Ndoumou du PDG devant son challenger de l'UN Jacques Nguema Menié Alain Claude Billie By Nze a hier face à la presse confirmé le paiement aux ayants droit de la PIP du 2e trimestre 2015 estimé à 3,8 milliards de FCFA.

Selon Billie By Nze le chef du gouvernement qui a été interpellé par un certain nombre de révendications des syndicats de l'éducation nationale et de la santé a eu une séance de travail avec les Ministres de la Santé, du Travail, de l’Education Nationale, de l’Economie, du Budget, de la Fonction Publique, de l’Enseignement Supérieur et de la Communication, ayant abouti à des esquisses de solutions entre autres le paiement de la Prime d'incitation à la performance (PIP) du deuxième trimestre 2015 affirmé à hauteur de 3,8 milliards de FCFA.

Financer par les restes à recouvrer de l'année budgétaire 2015 les 3,8 milliards de FCFA de la PIP du second trimestre de la même année payé à certaines administrations fera l'objet d'une programmation entre fin février et fin juillet prochain sur la base de certaines modalités qui seront publiées au moment opportun, a déclaré le porte parole

Quand aux dossiers non transmis au Trésor pour règlement il y a ceux du Ministères des Transports, de l'Enseignement Supérieur, la Justice et Santé estimé à un montant de 9 milliards de FCFA.

Par ailleurs sur un total à régler estimé à 30 milliards de FCFA, Alain Claude Billie By Nze a indiqué qu'il y a au trésor public des dossiers en instances de règlement englobant toutes les autres administrations pour un montant de 21 milliards de FCFA.

Il a aussi précisé que les administrations de la Santé, de l’Enseignement Supérieur et de l’Education Nationale seront traitées de manière prioritaire tout en rappelant que Cependant que la Prime d’Incitation à la Performance qui est réclamée correspond à une période au cours de laquelle, les syndicats de ces secteurs étaient en grève.

Pour le membre du gouvernement ces même syndicats ne peuvent donc se prévaloir d’une quelconque performance dans les missions de service public auxquelles ils étaient affectés durant cette période.

En outre des instructions ont été données au Ministre du Budget de faire transmettre aux services compétents du Trésor, par la Commission PIP et le Secrétariat Général du Ministère, d’ici la fin du mois de février 2016, les dossiers manquants (Transport, Enseignement Supérieur, Justice et Santé).

Pour ce qui est du paiement des rappels solde dont le dernier date de 2013 pour un montant de 2 milliards et qui les cumules calculés en fin janvier 2016 sont de 55 milliards notamment 44,6 milliards pour 13.843 agents des ministères de l’Enseignement Supérieur, de l’Education Nationale et de la Santé le gouvernement a décidé d'examiner la question en fin juillet 2016 une fois que tous les règlements de la PIP auront été effectués.

 Une commission ad hoc (Fonction Publique, Solde et Trésor) sera constituée pour la programmation des règlements et une meilleure gestion des actes générateurs de rappels, l’objectif étant de marginalisée le coût de ces rappels.

Quand au problème de vacations du BEPC pour un montant de 1,5 milliard de FCFA et celles des ENI pour un montant de 655 millions de FCFA et celles de l’enseignement Supérieur, le gouvernement a promis les régler entièrement à fin mars 2016. 

Les vacations dues aux enseignants du Supérieur étant payées par les budgets des établissements qui sont en autonomie de gestion, des instructions ont été données au Ministre du Budget pour règlement urgent de cette situation.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs