100 premiers jours du Gouvernement : Issoze-Ngondet remet son rapport au Chef de l’Etat

jeudi 26 janvier 2017 Politique


Affichant sa volonté de travailler dans la transparence, Frank Emmanuel Issoze-Ngondet a déposé sur la table d’Ali Bongo Ondimba, le rapport de ses 100 jours à la tête du Gouvernement, hier mercredi 25 janvier courant.

Annoncé à 66% de taux global d’exécution des projets dans les domaines des infrastructures, de la diplomatie, l’économie, de l’eau et de l’énergie, du dialogue politique, du travail, de la promotion des investissements, du budget, des sports, de la prévoyance sociale, de l’habitat, de l’agriculture, de l’égalité de chances etc., le rapport des 100 premiers jours d’Emmanuel Issoze-Ngondet a été présenté au Chef de l’Etat , Ali Bongo Ondimba, hier au palais présidentiel, en présence de l’ensemble des membres du Gouvernement.

Une remise symbolique du rapport détaillant point par point le niveau d’implémentation des 172 mesures présentées à l’opinion publique le 13 octobre dernier. Pour le Chef du Gouvernement, 36 mesures ont ainsi été intégralement réalisées, 120 sont en cours de réalisation et 16 n’ont toujours pas connu de mise en œuvre, pour des raisons liées à l’inertie de certaines structures administratives ou en raison de l’indisponibilité de ressources budgétaires. « La feuille de route précise et exigeante, doit conduire chaque Ministre à s’impliquer dans ses missions (…) Pour répondre aux attentes de celles et ceux des gabonais et gabonaises qui souffrent, faite plus, plus vite, montez en première ligne et rendez compte », a déclaré Ali Bongo Ondimba en guise de réponse.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs