Edito : Pour ne pas que l’on dise « Œuvre de tant de jours », …
Speciales Edito Dounguenzolou 5 décembre 1

« Gouverner, c’est prévoir » entend-on dire ci et là. Sans aller dans les détails, l’on comprend que cette formule s’adresse au premier chef aux gouvernants qui ont la lourde et délicate tâche de tenter de traduire dans les faits toutes les promesses qu’ils ont faites aux populations avant que d’être au sommet de l’Etat. Ceci pour que des jours, des mois, voire des années après, ils ne reprennent l’homme de lettres français du XVIIème Pierre Corneille, qui se plaignait que des œuvres bâties en plusieurs (...)

Edito : Charte, vous avez dit Charte !
Speciales Edito Dounguenzolou 28 novembre 1

S’il est des évènements qui ont marqué l’actualité au Gabon la semaine écoulée, la signature par douze partis de l’opposition d’une Charte ayant donné naissance à l’Alliance Nouvelle de l’Opposition (ANO), à la tête de laquelle se trouve le Vice-Premier Ministre, en charge de l’Habitat et du Logement, Bruno Ben Moubamba, qui justifie sa démarche par le fait qu’il n’est plus admissible qu’il n’y ait que les mêmes hommes au sommet de l’Etat et qu’un changement est nécessaire à ce niveau pour presser le (...)

Edito : Responsabilité et Finalité !
Speciales Edito Dounguenzolou 21 novembre 3

Pas le fait du hasard si ces deux mots sont ici placés côte-à-côte. Souvent sous nos cieux, des femmes et hommes sont pressés d’accéder à des niveaux de responsabilité, sans trop se poser la question de savoir qu’est-ce qu’ils représentent, quel doit donc être leur engagement vis-à-vis de la communauté et s’ils sont capables intellectuellement, physiquement et même mentalement d’affronter les défis liés à l’exercice de leur fonction. Par expérience, nombre d’entre eux y arrivent comme cheveu dans la soupe ! (...)

Edito : Francs-maçons, quelle utilité ?
Speciales Edito Dounguenzolou 14 novembre 4

Sous nos cieux, prétendre à une ascension sociale, même quand on en a les capacités, devient affaire de cooptation : il faut intégrer les cercles maçonniques ou rosicruciens pour accéder à une fonction ou disposer des faveurs de certains hauts-placés. C’est ce qui explique que plusieurs esprits « faibles » ne réfléchissent pas par deux fois lorsqu’il leur est proposé de faire partie de la « fratrie » . Samedi dernier au jardin botanique de Libreville, on a à nouveau compté de grosses cylindrées conduites sur (...)

Edito : Le PDG existe-t-il encore ?
Speciales Edito Mapuelle Mavunetu 7 novembre 5

Ancien parti unique sous l’ère d’Omar Bongo Ondimba, le PDG né en 1968 sur les bords de la Bouenguidi à Koulamoutou, souffre de dissensions internes qui menacent à jamais son existence. Ce qui pousse de nombreux Gabonais à se demander si la formation politique portée sur les fonts baptismaux par feu Omar Bongo Ondimba aura la force nécessaire pour survivre à ces atermoiements, surtout si l’esprit qui animait les pères fondateurs dont quelques uns sont encore de ce monde venait à disparaître.
Tout (...)

Edito : Ces politiques sans familles !
Speciales Edito Dounguenzolou 31 octobre 0

Qu’il se nomme Obiang, Nkani, Moudouma, Onewin, ou encore Makouaka, l’Homme politique gabonais lorsqu’il n’est pas père ou mère de famille, comme Pierre et Albertine, et n’a non plus derrière lui du monde comme se présente cette « formation politique », devrait voir son statut revu. Cela permettra d’éviter l’amalgame si récurrent dans l’arène et donnant l’impression que l’on est dans une véritable foire.
Que de discours n’a-t-on pas entendu des bouches d’Hommes politiques lorsqu’il s’agit de se justifier (...)

EDITO : La Justice désormais plus crédible ?
Speciales Edito Dounguenzolou 24 octobre 2

C’est avec stupéfaction que de nombreux Gabonais ont parcouru les pages du quotidien national « l’Union » du Mardi 18 Octobre dernier sur lesquelles une bonne partie de la vitrine était consacrée aux décisions de la session extraordinaire du Conseil supérieur de la Magistrature. « Pour une Justice plus crédible » pouvaient- ils lire. D’où la question qu’ils se sont posés logiquement de savoir qu’est- ce que cela voudrait insinuer, tant l’on a toujours avancé que le Gabon était un pays de droit.
Quand on se (...)

UPG : Tant va la cruche à l’eau qu’elle finit par se casser !
Speciales Edito Dounguenzolou 17 octobre 6

La sagesse africaine a ceci de particulier qu’elle nous révèle souvent, sinon toujours, des réalités expérimentées bien avant nous par des anciens qui ont empiriquement décidé de les consigner sous forme de proverbes. Ce qui se passe à l’Union du Peuple Gabonais, UPG, depuis le décès de son président- fondateur Pierre Mamboundou Mamboundou a de quoi nous conforter dans notre thèse, à partir du moment où l’on se rend compte de la mort lente du parti qu’il a longtemps incarné depuis l’Hexagone, œuvre de (...)

EDITO : « Cancers, parlez-en aux femmes que vous aimez »
Speciales Edito Dounguenzolou 10 octobre 1

Tel est le thème de la dernière campagne de sensibilisation, « octobre rose », organisée par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba. Objectif : sensibiliser au maximum sur les cancers féminins du sein et du col de l’utérus. Beau thème, n’est-ce pas ? Mais qui montre quelques limites lorsque l’on se situe dans la communication pour le développement à proprement parler, car pourquoi ne pas l’avoir simplement intitulé « Cancers, parlez-en aux femmes » ?
Faut-il au préalable aimer une femme pour qu’il soit utile (...)

Edito : Pourquoi un Gouvernement de large ouverture ?
Speciales Edito Dounguenzolou 3 octobre 6

La question de nombreux Gabonais, à commencer par ceux faisant partie de la classe politique, d’opposition s’entend, se la posent depuis que le président Ali Bongo Ondimba a manifesté son désir, après sa réélection contestée, de rassembler autour d’une même table les acteurs afin d’avec eux et en communion arriver à déterminer quel Gabon est le meilleur pour tous et pour les populations cela s’entend. Seulement voici, l’opposition, surtout celle favorable à Jean Ping y voit en dehors du fait qu’elle ne (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 19 |