La chronique de l’Agitateur : Appel au dialogue, une connerie de trop sous les tropiques...
Speciales Chronique L'Agitateur 30 septembre 4

C’est quoi, diantre, cet appel au dialogue et à travailler avec toutes les forces vives du pays, politiques et leaders de la société civile confondus, y compris tous les rigolos ayant fait le nombre à cette élection présidentielle d’août dernier !
Un appel qui sonne telle une ode à la capitulation : ‘’J’ai gagné certes, mais je vais travailler avec vous tous, donc ne me mettez pas de bâtons dans les roues, nous allons gérer le pays ensemble’’. Donc, si je comprends bien le sens de cet appel au (...)

Chronique : La horde barbare a frappé !
Speciales Chronique L'Agitateur 8 septembre 11

La racaille hyper politisée et instrumentalisée par quelques leaders politiques en quête de pouvoir, est passée du discours radical aux actes violents. Les violences post-électorales, sont la traduction en actes des incantations sataniques d’une certaine opposition irresponsable.
Tel un esprit maléfique qui s’était emparé des casseurs et autres vandales qui, au plus fort des violences post-électorales, ont plongé la capitale gabonaise et ses habitants dans un chaos digne d’une milice sanguinaire. Avec (...)

Présidentielle 2016/ Chronique de l’Agitateur : Roland Désiré Abba’a, un candidat qui les a bien en place !
Speciales Chronique L'Agitateur 24 août 1

Le candidat indépendant à la présidentielle du 27 août prochain, Roland Désiré Abaa’a Minko, mérite un respect maximum. Rien à voir avec ces guignols qui font le nombre dans cette course au pouvoir sachant bien qu’ils ne seront jamais élus. Bon, ils sont là quand ’même juste pour le CV et pour meubler la nécro lorsqu’ils quitteront pour toujours leur masse de chair. On écrira à leur sujet : ‘’ancien candidat à la présidentielle de 2016’’. Ah les salopards savent pourtant qu’ils feront le plus minable score (...)

La chronique de l’Agitateur : L’opposition caviar a son candidat, Jean Ping !
Speciales Chronique L’Agitateur 18 août 7

On s’attendait à tout sauf à voir un Jean Ping être porté à la tête de la coalition qui regroupe quelques briscards embourgeoisés par des années de prédation maladive. Tous des transfuges du parti au pouvoir qui refusent de prendre leur retraite politique. Ils s’accrochent même si leur état physique leur rappelle qu’il est temps de se recycler dans des activités maraichères, histoire d’entretenir la forme physique.
La longue expérience de Jean Ping dans la diplomatie internationale, l’un des critères (...)

Barbarie moderne : Freud réveille-toi, ils sont tous fous !
Speciales Chronique L'Agitateur 12 août 2

Notre société moderne, malgré l’étonnante enjambée technologique, est très malade. Malade de ces petits cons qui veulent maintenir le monde dans un passéisme rétrograde. Pour la sauver, éviter sa dégénérescence, elle a besoin d’une thérapie. Pour cerner les causes profondes du mal qui la ronge, une cure psychanalytique s’impose à elle ! Même sans être croyant, l’on est tenté de croire en l’existence du diable dont parle la Bible ! L’irrationnel est en train de gagner notre société marchande qui, à ce qu’il (...)

La chronique de l’Agitateur : Bertrand Zibi Abeghé, héros de la bêtise !
Speciales Chronique L'Agitateur 2 août 1

Le Gabon est-il devenu le repaire de la pire des racailles en col blanc ? A croire une malédiction congénitale, ce pays et la petite communauté des clercs gabonais seraient-ils devenus les adeptes de la licence des mœurs au point d’en faire l’apologie ? On entend un peu partout des incantations à la gloire de Bertrand Zibi Abeghé, élevé au rang de héros national. Placer sur un piédestal social une crapule de la pire espèce est impensable dans une société qui a ses codes moraux, ses valeurs cardinales (...)

La chronique de l’Agitateur : Ah, ces histrions de l’opposition !
Speciales Chronique L'Agitateur 20 juillet 1

Que sont devenus ces guignols de l’opposition, grands concepteurs de la fameuse stratégie de prise du pouvoir ‘’Destitution-Transition-Election (DTE)’’ qui, finalement, s’est soldée par un flop que les médias acquis à leur cause se gardent de commenter. Après l’ultimatum lancé, il y a quelques semaines, par les commandos sous le commandement du général Ondo Ossa qui donnaient au président de la République sortant deux semaines pour quitter le pouvoir, voilà que d’autres rigolos se signalent dans un numéro (...)

La chronique de l’Agitateur : UPG, une affaire de fous !
Speciales Chronique L'Agitateur 30 juin 2

On a frôlé le pire à Ndéndé, dans la province de la Ngounié au sud du Gabon, lorsque la furie démentielle a emporté bien des militants de l’Union du Peuple Gabonais (UPG),c’était lors du Congrès organisé en catimini, il y a quelques jours, par cette formation politique de l’opposition où deux courants incarnés par le ministre de l’Agriculture, Mathieu Mboumba Nziengui et Bruno Ben Ben Moubamba, se sont affrontés.
Le Congrès s’est achevé dans une totale confusion. Ceux du camp Moubamba étaient prêts à (...)

La Chronique de l’Agitateur : Ping, corruption à grande échelle
Speciales Chronique L'Agitateur 24 juin 2

Les Ping, pendant qu’on dort et qu’ils nous distraient avec leur opposition situationniste, se font leur beurre.
On croyait que l’opposant Jean Ping était aussi propre que Martin Luther King ou Barack Obama. Ping, de par sa grande gueule d’effronté sénile, incarnait à nos yeux la très haute sainteté. Il aurait même pu être béatifié par Rome à sa mort. Jusqu’ici on pensait que seul le clan Bongo était cité dans des affaires en eau trouble. Mais voici que le site Médiapart vient de remuer les dessous (...)

La chronique de l’Agitateur : Ah, les salopards où est passée la loyauté ?
Speciales Chronique L'Agitateur 17 juin 5

Depuis que Guy Nzouba Ndama a quitté le bateau PDG pour se lancer dans l’aventure de la future élection présidentielle, on est face à un bal d’apprentis sorciers qui créé le flou artistique pour essayer de nous faire passer pour des abrutis qui, sans le moindre esprit critique, gobent tous leurs bobards.
Depuis que Nzouba s’est taillé un nouveau costume d’opposant, en effet, ses proches et autres protégés d’hier se croient obligés de marquer, de façon spectaculaire, leur distance vis-à-vis du désormais (...)

| 1 | 2 | 3 |